Restauration d’un piano droit BURGASSER – suite

Nous poursuivons notre travail sur le piano droit BURGASSER de 1915 : changement des cordes et chevilles. Une fois les marteaux ponçés, on les remonte sur la mécanique dans le piano pour les aligner sur les cordes.
Auparavant on aura réglé les étouffoirs.

piano Burgasser    piano Burgasserpiano Burgasser

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s